Protocoles informatiques

Tous les établissements de jeux doivent être surveillés au moyen d'un système informatique approprié décrit par des protocoles. En fonction du type d’établissement, vous trouvez une description detaillé du protocole dans le menu sous-jacant.

Une partie du protocole concerne l’envoi des données électroniques vers la commission de jeux des hasards en utilisant des fichiers XML. La structure de ces fichiers XML est décrite dans le protocole. Pour la communication des fichiers un service web doit ête utilisé. Plius d'information sur ce service est disponible dans la section transsmission XML.

Le helpdesk technique reste également disponible via: e-services@gamingcommission.be ou 0032 (0)2 213 42 83

Gestion des versions

Le contenu des protocoles peut en réalité être divisé en deux parties :

  1. La partie « Infrastructure » : cette partie du protocole décrit les règles qui concernent l’infrastructure (par exemple les caméras)
  2. La partie « XML » : cette partie du protocole décrit la structure des fichiers XML qui doivent être envoyés à la Commission des Jeux de Hasard.

Les protocoles sont aussi versionnés. Lors de l’introduction d’une nouvelle version, les différentes parties des protocoles décrites ci-dessus peut changer de façon indépendante. Le numéro de version donne une indication sur la partie qui a été modifiée.

Un numéro de version consiste toujours des éléments suivants :

[ CLASSE ] _V [ MAJOR ] . [ MINOR ] . [ FIX ]

Où:

  • CLASSE : indique la classe de la licence pour laquelle le protocole est d’application. Les valeurs possible sont I,II,III,IV.
  • MAJOR : Ce chiffre augmentera lorsque des modification importantes seront effectuées sur les XSD (partie « XML » du protocole)
  • MINOR: Ce chiffre sera utilisé pour indiquer que la nouvelle version du protocole concerne un changement dans la partie « Infrastructure »
  • FIX : ce chiffre change quand une correction est effectuée pour une des parties du protocole (Infrastructure ou XML)

Exemple : III_V11.2.0

Chaque version du protocole est aussi couplé à une version spécifique des fichiers XSD. Lors de la publication d’une nouvelle version d’un protocole, la Commission précise également quel fichier XSD doit être utilisé.